switch() { case: } - PlaisirArduino
Mention légal| Contact

switch() { case: }

switch() { case: break; default:}

Ma définition: switch de l'anglais veux dire en français commutateur, changer ou aiguiller. Et case de l'anglais veux dire cas qui exprime ce qui doit arriver si des condition sont réunis pour sa réalisation.

Comme cela nous le dit switch va nous permettre de commuter ou changer de choix en l'aiguillant en fonction des cas proposés. Cette instruction nous autorise donc à des choix multiples structurellement simple contrairement à if qui ne nous offre que deux choix possibles et demande des imbrications multiples plus trop illisibles pour arriver au même résultat.

En premier lieu switch case a besoins que l'on utilise l'instruction break; (vue dans while) à chaque fin de cas pour sortir de sont bloc d'instructions. Sans cela switch exécutera toute les instructions de cas contenu dans son bloc en partant de la sélection active.

switch case possède une particularité. Grâce l'instruction default: qui veut dire défaut en français switch case peut agir par défaut et exécuter des actions spécifiques et définis si aucuns de ses cas n'est réalisés. Si vous n'en avez pas l'utilité Il n'est pas nécessaire de l'utiliser dans le bloc. default: est une option.

Sa construction

Elle est construite en trois parties:

  • l'instruction qui contient entre parentes une variable de contrôle utile à l'exploitation de switch.
  • Un bloc dans le quel sont réunis les cas d’exécutions définis par la valeur de la une donnée qui lui est attribuée. On la nommera ici donnée sélective. On  y trouvera aussi default: qui n'a pas de donnée sélective.
  • Les instructions programmée pour chaque cas de case suivis de l'instruction break;.

Elle se présente sous cette forme.

switch (Variable de contrôle) { case donnée sélective : instructions programmées; break};

Exemple:

SWITCH CASE

Son fonctionnement

Dans l'exemple ci dessus lorsque la variable de contrôle "var" serra égale à la l'une des donnée sélective de case soit 0, 1 ou 2 le programme affichera sa valeur et sortira du bloc switch. Si ce n'est pas le cas on exécute l'instruction default: pour afficher un message.

Le regroupement de données sélectives.

Néanmoins il existe une autre manière d'utiliser les données sélectives de case. Il est possible de regrouper plusieurs données sélectives pour exécuter qu'une seul instruction. Ainsi cela nous donne la possibilité de d’exécuter une instruction avec plusieurs cas.

Exemple:

SWITCH CASE 02

Dans l'exemple ci dessus les cas de données sélectives impaire et paire sont regroupé pour exécuter l'instruction qui les suit. Il n'est donc pas utile de réitéré l'instruction pour chaque cas si ces dernier ont pour but de réaliser la même action.

Utilisation d'un type char.

La variable de contrôle doit être généralement de type int mais il est possible d'utiliser le type char avec switch case. Donc il suffit de crée une variable ce type et de renseigner les cas de la même manière.

Exemple.

SWITCH CASE 03

Pour conclure avec l’exemple ci dessus. il  exécutera les instructions de cas en fonction de la variable "lettre".

FIN.

Vous connaissez à présent les bases de switch case. 

Il y de multiple façons d'exploiter  switch () { case:  }; . Vous en découvrirez au fur et à mesure de votre progression et par la mise en pratique de vos projet.

Découvrez switch case en téléchargeant les sketchs référents de ce sujet. Merci.


Recevez gratuitement les codes sources de PlaisirArduino

Amusez-vous tout de suite avec les entrées/sorties de votre carte Arduino Uno

Vous y retrouverez : des scketchs, des schémas et des PDF